Sélectionner une page

 

Comme l’avait annoncé le gouvernement, le passe sanitaire sera étendu à de

nouveaux lieux à partir du 21 juillet. Ce passe sanitaire ne s’appliquera toutefois pas

aux églises pour les célébrations religieuses, liberté de culte oblige.

Paru au journal officiel ce mardi, un nouveau décret énumère une importante liste d’espaces

requérant que l’on présente le résultat d’un examen de dépistage négatif, un justificatif d’un

schéma vaccinal complet ou un certificat de rétablissement de la Covid-19 pour y rentrer, à

partir du moment où ils accueillent au moins 50 personnes. Le passe sanitaire va ainsi

s’appliquer aux établissements destinés à des expositions, des foires-expositions, salles

d’audition ou de réunion ou des salons, par exemple.

Cependant, le passe sanitaire ne s’appliquera pas dans les lieux cultuels, comme les églises,

sauf pour les évènements ne présentant pas un caractère cultuel organisés dans ces édifices.

Pour aller à un concert organisé dans une église, il faudra donc montrer patte blanche, mais

pas pour se rendre à la messe. Cette précision permet à l’exécutif d’éviter de s’attirer les

foudres du conseil d’État comme du conseil constitutionnel, la liberté de culte faisant partie

des droits sacrés des individus.