Sélectionner une page

Eglise de Saint Donatien-Saint Rogatien

Cette église dédiée à deux martyrs nantais, partiellement détruite lors des guerres de  Religion, conserve son portail roman et une niche gothique trilobée. Le chœur est  reconstruit en grande partie à la fin du Moyen Age. Une mesure dîmière du XVe ou  XVIe siècle, en granit, est utilisée comme bénitier. 
En 1871, la façade est surmontée d’un campanile où une nouvelle cloche est installée.  En 1884, un projet de restauration est ébauché, qui n’aboutit pas. En 1987, la façade  est restaurée, la partie ouest affaiblie par les intempéries consolidée.

La maison située 1 Rue du Centre était celle du curé de l’église. La niche de la vierge Marie, bien que bouchée, reste cependant très visible au-dessus de la porte donnant sur la cour de cette maison. Cette dernière a d’ailleurs sa pierre de soutènement taillée en léger arrondi (et non pas carré) pour s’harmoniser avec la niche de la vierge située juste au-dessus. (Cf. Site de la mairie de Saint-Rogatien).